Accueil             Historique         Lire         Travaux du Gehu           Liens         Contacts             

 

Historique

        Conscients de l'éparpillement et de l'isolement des médecins et vétérinaires homéopathes unicistes en France à cette époque, Jean-Pierre Spilbauer (qui travaillait déjà avec un groupe de vétérinaires) et Philippe Servais décident, au tout début des années 80, de créer une association de médecins et vétérinaires pratiquant l'homéopathie et d'en faire un lieu d'échange clinique. Une idée forte devait sous-tendre le travail effectué : mettre à l'épreuve de l' expérience clinique quotidienne une doctrine enfin solide et cohérente, telle que la proposait le Dr Elizalde Masi dans son enseignement.


        Ainsi fut créé, en juillet 1986, le GEHU, Groupe d'Etude d'Homéopathie Uniciste. Très rapidement, beaucoup de confrères rejoignirent ce groupe de travail et y apportèrent leur propre expérience. Un seul critère de sélection des membres : être un participant actif et non pas simple observateur.
        
        Au fil des ans et des réunions, il apparut que le travail d'étude des cas ne pouvait être profitable que si les bases théoriques et pratiques de tous les membres étaient solides et identiques. Approfondir notre art nécessite d'en connaître les fondements, se référer à la clinique nécessite de pratiquer. C'est pourquoi le GEHU se proposa, parallèlement aux réunions, de créer un enseignement pour parfaire les connaissances et la pratique de certains confrères désireux de se joindre au groupe lui-même. Ce cycle de formation débuta en 1987 et se poursuivit pendant plusieurs années. L'équipe d'enseignants comprenait J.P. Spilbauer, Ph. Servais, B. Heude, M. Ascher et C. Tremot. Dès la première année, les étudiants y furent nombreux.

        Vers 1988, une tentative de regrouper, au sein d'une école uniciste unifiée, l'enseignement du GEHU et celui d'autres petites structures de formation de la région parisienne échoua pour des raisons de "friction d'ego", ce qui déçut particulièrement J.P. Spilbauer à l'origine de cette idée. Celle-ci fut reprise plus tard par l'INHF-Paris (devenu uniciste) avec le succès que l'on sait.

         Pendant les années qui suivirent et jusqu'à aujourd'hui, le GEHU est resté fidèle à sa finalité de départ. Pour élargir sa réflexion sur l'étude de la Matière Médicale, il apparut nécessaire de s'ouvrir à d'autres connaissances et à l'interdisciplinarité. Ainsi, furent invités à venir apporter ponctuellement leur aide au groupe un psychanalyste, une botaniste, un spécialiste de médecine chinoise, une kabbaliste, un symboliste, un phytothérapeute.

         Le travail accompli depuis près de vingt-cinq ans a été immense et continue à l'être. Des contacts de plus en plus nombreux existent aujourd'hui avec d'autres groupes de recherche français et étrangers et le site Internet créé à ce jour va sûrement permettre d'élargir encore ces liens, d'autant que la création d'une banque de données accessible à tous (médecins homéopathes s'entend) va rendre ces échanges plus fructueux.

© Gehu 09